La télégraphie sans fil

Non, la télégraphie sans fil n'est pas en voie de disparition. Certains étaient portés à le croire depuis que la maîtrise minimale de la télégraphie hertzienne ou radiotélégraphie - aussi connue sous l'acronyme CW - n'est plus exigée pour pouvoir obtenir un permis d'exploitation d'une station radioamateur.

Ma clef de télégraphie de style Ma clef de télégraphie de style "pioche".

Au contraire, un nombre grandissant d'irréductibles s'y adonne avec passion, largement parce que le CW est l'un des défis les plus stimulants du radioamateurisme, surtout lorsque pratiqué en QRP (à très basse puissance soit cinq watts et moins), voire en QRPp (un watt et moins). Cette forme de radiocommunication est prisée par plusieurs radioamateurs...

  • à cause de son efficacité incontestable à percer là où le SSB ne le peut pas lorsque les conditions de propagation sont défavorables,

  • et parce que le CW procure la satisfaction de maîtriser une technique réputée difficile (bien qu'elle ne le soit pas vraiment),

  • sans compter que les appareils radio pour recevoir et émettre en CW peuvent être très simples et peu coûteux.

Je compare souvent la télégraphie sans fil (surtout en QRP) à la pêche à la mouche dans une rivière aux rapides turbulents. Le CW requiert :

Cette page s'adresse à celles et ceux qui n'ont encore jamais utilisé ce mode de communication par radio ou qui désirent y revenir après des années d'égarement en territoire SSB.

  • de développer une certaine habileté à syntoniser correctement, directement sur l'onde porteuse (zero beat), une station émettant en CW, surtout lorsque son signal est faible,

  • et d’apprendre le morse en tant que "langage" soit, comprendre (interpréter correctement) le code morse qu'on entend et émettre du code morse bien structuré et facile à interpréter. La qualité du code, que vous émettez en onde, est plus importante qu'un débit rapide (en nombre de mots à la minute).

L'APPRENTISSAGE

Au début, l'apprentissage de la télégraphie hertzienne exige de la patience et de la détermination. Il faut commencer par apprendre à reconnaître le "son" de chaque lettre de l'alphabet, chaque chiffre, de 0 à 9, et quelques autres caractères spéciaux (tels que ? ! . / etc.).

Le morse est un "langage" composé de sons. Il faut pratiquer régulièrement pour éventuellement arriver à :

  • le "lire dans sa tête" c'est-à-dire savoir reconnaître le "son" de chaque caractère puis, éventuellement, le "son" de mots entiers (ne vous en faites pas, ça vient avec un usage fréquent),

  • et à l'émettre correctement, c'est-à-dire manipuler une clef (manipulateur) pour former chaque caractère. Bien entendu, on apprend d'abord à manipuler une clef morse - hors d'ondes - à l'aide d'un oscillateur audio (celui de votre émetteur/récepteur ou un oscillateur autonome).

Après quelques heures de pratique régulière, réparties sur deux ou trois semaines, on est bientôt prêt à aller en onde.

Une fois la base maîtrisée, un des meilleurs moyens de progresser est de se lancer en onde, d'abord en écoutant beaucoup pour "se faire l'oreille" puis en plongeant, c'est-à-dire en communiquant avec une station radioamateur.

VOS PREMIERS "PAS" EN TÉLÉGRAPHIE

En onde, choisissez une station dont vous pouvez "lire" confortablement le morse qu'elle transmet et, si elle a terminé son QSO ou si elle appelle CQ, appelez-la.

L’autre radioamateur(e) vous reconnaîtra peut-être comme étant un débutant et se fera généralement "conciliant(e)". Néanmoins, ne vous gênez pas de lui demander de ralentir son débit si vous n'arrivez pas à comprendre le code morse qu'il vous transmet. Pour ce faire, vous lui envoyez le code QRS (ralentissez) et l'abréviation PSE (s'il vous plaît - please en anglais) ou SVP. Votre interlocuteur s'ajustera au débit du code morse que vous lui avez envoyé pour lui demander de ralentir.

Je n'ai jamais rencontré de radioamateur qui vous refusera son aide. La confrérie des radiotélégraphistes amateurs est composée d'individus passionnés et prêts à aider les autres.

LES CODES

Les liens suivants ouvrent une page dans une nouvelle fenêtre de votre navigateur:

Le code morse

Les codes 'Q'

Les abréviations

Le rapport de signal RST

UN "QSO" TYPIQUE

Un QSO est un échange d'information, en onde, entre deux radioamateurs. Le minimum d'information qui doit être échangé et bien compris, de part et d'autre, pour que le contact puisse être considéré comme étant valide, est :

- L'indicatif d'appel;
- Le prénom du radioamateur;
- Le QTH (nom du lieu d'émission du radioamateur);
- L'information (RST) sur le signal:

En guise d'exemple, voici comment j'émettrais un appel général invitant une quelconque station radioamateur à me répondre :

CQ CQ CQ DE VE2DPE VE2DPE VE2DPE K

Une station (disons F8NAD) entend mon appel et décide de me répondre :
VE2DPE DE F8NAD F8NAD KN

Je réponds:
F8NAD de VE2DPE TNX FOR CALL TON RST EST 579 579 NOM CLAUDE CLAUDE ES QTH JOLIETTE, QC HW CPY? KN

Il me répond à son tour:
VE2DPE DE F8NAD R R TON RST EST 558 558 MON NOM DIDIER DIDIER ES MON QTH SENAS, FR HW? KN

Voilà. C'est déjà suffisant pour confirmer un contact valide. Bien entendu, la conversation se poursuivra souvent au-delà de ce strict minimum...

Je lui réponds:
F8NAD de VE2DPE R R SENAS BEAU COIN DE PAYS BT EQT ICI TRX KX2 QRP 5W ANT OCF DIPOLE 40M ET TOI? KN

Il me répond à son tour:
VE2DPE DE F8NAD R EQT FB ICI TRX KNWD TS850S 100W ET DIPOLE 40M V INV BT 73 MON AMI AR

Je lui réponds:
F8NAD de VE2DPE R 73 ES MCI DU QSO AR

Ça fait pas mal "texto", n'est-ce pas? Les radiotélégraphistes amateurs s'adonnent à ces échanges laconiques depuis le début des années 1900 !!! La technologie n'a rien inventé. Les textos aujourd'hui ne sont rien de plus que de la télégraphie... servie à la moderne. ;-)

LES FRÉQUENCES CW HF

Voici les fréquences HF réservées exclusivement à la télégraphie, par région (les régions sont déterminées par l'UIRA - Union Internationale des Radioamateurs) :

REGION 1 - Europe, Afrique, Moyen Orient et nord de l'Asie

2200 mètres    135,7 à 137,8 kHz (maximum 1 watt)
630 mètres    472 à 479 kHz
160 mètres    1,810 à 1,838 MHz
80 mètres    3,500 à 3,580 MHz
40 mètres    7,000 à 7,040 MHz
30 mètres    10,100 à 10,140 MHz
20 mètres    14,000 à 14,070 MHz
17 mètres    18,068 à 18,095 MHz
15 mètres    21,000 à 21,070 MHz
12 mètres    24,890 à 24,915 MHz
10 mètres    28,000 à 28,070 MHz

REGION 2 - Les Amériques (du Nord, Centrale et du Sud)

2200 mètres    135,7 à 137,4 kHz (maximum 1 watt)
160 mètres    1,810 à 1,840 MHz
80 mètres    3,500 à 3,580 MHz -et- 3,583 à 3,589 MHz
40 mètres    7,000 à 7,035 MHz
30 mètres    10,100 à 10,130 MHz
20 mètres    14,000 à 14,070 MHz
17 mètres    18,068 à 18,095 MHz
15 mètres    21,000 à 21,080 MHz -et- 21,125 à 21,150 MHz
12 mètres    24,890 à 24,920 MHz
10 mètres    28,000 à 28,070 MHz

REGION 3 - Asie du Pacifique

2200 mètres    135,7 à 137,8 kHz (maximum 1 watt)
630 mètres    472 à 479 kHz
160 mètres    1,800 à 1,840 MHz
80 mètres    3,500 à 3,535 MHz
60 mètres    5,3515 à 5,354 MHz
40 mètres    7,000 à 7,030 MHz
30 mètres    10,110 à 10,130 MHz
20 mètres    14,000 à 14,070 MHz
17 mètres    18,068 à 18,095 MHz
15 mètres    21,000 à 21,070 MHz
12 mètres    24,890 à 24,915 MHz
10 mètres    28,000 à 28,070 MHz

LES MANIPULATEURS (CLEFS) DE CODE MORSE

En plus du style de manipulateur classique, de style "pioche”, comme la mienne, illustrée précédemment sur cette page, il existe un grand nombre de clefs. Certaines sont semi-automatiques - style "bug" ou clef à balancier. D'autres sont automatiques pour usage avec un générateur électronique de code morse. Voici une liste des principaux fabricants :

Begali Keys
(http://www.i2rtf.com/keys---paddles.html)

Begali fabrique un nombre impressionnant de types de clefs pour code morse. Ces manipulateurs ne sont pas seulement très beaux, ils sont de qualité exceptionnelle. Certains les considèrent comme des oeuvres d'art!

American Morse Equipment
(http://www.americanmorse.com/)

Cette entreprise fabrique des clefs droites("pioches") et des clefs à action latérale (paddle). Elles sont toutes protégées d'une garantie inconditionnelle à vie!

Vibroplex & Bencher
(http://www.vibroplex.com/)

Ces deux fabricants, maintenant réunis sous une seule raison d'affaires, se passent d'introduction. La réputation et la fiabilité de leurs clefs sont faites depuis longtemps. Ils offrent une grande variété de clefs de type "bug", "paddle" et clef droite.

Nye Viking
(http://www.nyeviking.com/productsaccess.htm)

Oui. Les clefs droites légendaires SPEED-X avec leur action, précise et agréable, sont encore disponibles.

LA CLEF "MAISON"

Je suis récemment "tombé amoureux” avec le principe d'une clef à action latérale. J'utilisais une pioche depuis mes tout débuts en 1972 mais ma dextérité a diminué avec l'âge - j'ai 74 ans au moment d'écrire ces lignes - et la qualité de mon code morse commençait à en souffrir.

J'hésitais cependant à débourser plusieurs dizaines voire des centaines de $ ou € pour une clef à action latérale sans savoir si j'allais pouvoir m'adapter à ce nouveau type de manipulateur morse.

Donc, j'ai décidé de fabriquer ma propre clef, à très peu de frais.

Voici, en guise d'exemple, un type de clef surnommé "cootie" que je me suis amusé à fabriquer. On l'utilise pour générer du code morse par mouvement latéral, de gauche à droite, au lieu d'uniquement vers le bas avec une "pioche".

Ma clef de télégraphie, de fabrication maison, de style Ma clef de télégraphie, de fabrication maison, de style "cootie"

Je peux maintenant reposer mon avant-bras sur le dessus de ma table et simplement "rouler" très légèrement mon avant-bras de gauche à droite pour actionner la clef.  La lame du "cootie" est placée entre deux contacts. Je positionne mon index et mon pouce de chaque côté du coussin au bout de la lame et le "roulement" de mon avant-bras entraîne mon pouce ou mon index vers le coussin et la pousse pour qu’elle fasse contact.

Fini la fatigue du poignet et les tendinites de "pioche" qui surviennent après de longues heures en onde. Je suis "aux anges"!

Ne vous en faites pas. La clef droite ("pioche") convient très bien au débutant. Son action est plus naturelle que n'importe quel autre manipulateur morse. Mais, rien ne vous empêche d'essayer un "cootie" de fabrication maison. Vous pourrez ainsi découvrir avec lequel des deux types de clefs vous êtes le plus à l’aise.

S'EXERCER AU CW SUR LE WEB

The CW Operator's Club
http://www.cwops.org/cwacademy.html

Learning Morse Code Online
https://morsecode.scphillips.com/trainer.html

Online Practice Site
https://morsecode.scphillips.com/translator.html

S'EXERCER AU CW EN ONDE

ARRL Code Receiving Practice
http://www.arrl.org/code-transmissions

QRP CW NETS
http://naqcc.info/cw_nets.html

CWops CW Academy - HF On The Air Advisors
http://www.cwops.org/cwa-aota.html

LES CLUBS POUR ADEPTES
DE TÉLÉGRAPHIE SANS FIL

Straight Key Century Club (SKCC)
http://www.skccgroup.com/

Ce club, créé en janvier 2006, a pour but de promouvoir l'usage de manipulateurs (clefs) de code morse, mécaniques uniquement, de style "pioche" surtout, mais aussi de style à action latérale (side-swiper), comme mon "cootie". Il réunit des radioamateurs, adeptes de radiotélégraphie provenant de partout dans le monde.  Il n'en coûte rien pour devenir membre et votre numéro de membre vous est attribué à vie!

The International Morse Preservation Society (FISTS)
http://www.fists.org/

Cette organisation fut fondée en 1987 par Geo Longden, G3ZQS (décédé). Elle compte des milliers de membres à travers le monde. Ses buts sont:

  • promouvoir l'usage de la télégraphie sur les bandes de fréquences pour radioamateurs ;

  • promouvoir la camaraderie et l'entraide entre les membres.

CONCLUSION

La télégraphie sans fil est encore très prisée par les radioamateurs à travers le monde.

  • Sa puissance de pénétration, même à très basse puissance - QRP, à cinq watts ou moins, et QRPp, à moins de un watt - permet d'entrer en contact avec d'autres radioamateurs sur des distances impressionnantes de plusieurs centaines, voire des milliers de kilomètres.
  • Les codes "Q" et les abréviations permettent de passer par-dessus les barrières de langage et, ainsi, d'échanger avec des radioamateurs de pays étrangers.
  • La radiotélégraphie "sauve la mise" en périodes de piètres conditions de propagation des ondes HF qui caractérisent une fin de cycle solaire, avant le début du cycle suivant.

Au moment d'écrire cet article, le cycle solaire numéro 25 n'a pas encore donné signe de vie.

Mais le CW, quant à lui, est encore bien en vie.

VE2DPE est membre en règle des organismes suivants:

Logo de RAC - Radio Amateurs du Canada
Logo de RAQI - Radioamateurs du Québec inc.
Logo de CRALI - Club Radioamateur de Lanaudière inc.

Le contenu de ce site vous a-t-il été utile?

Nous vous invitons à contribuer à son maintien en vous procurant nos livrels (eBooks) portant sur les antennes filaires HF pour radioamateurs.